viber whatsapp
Demande de Devis

ACTUALITÉS

Inventaire Physique

 

 

1- Introduction

Avant toute chose, de quoi sont composés les stocks ?
Ce peut être de marchandises, de produits finis, d'en-cours : il y a donc plusieurs natures de stoks et donc de risques spécifiques à appréhender ; c'est la résultante "quantités x valeur", il y a donc des questions à se poser sur ces deux aspects ;
De quoi est composée la valeur ? : ?
- pour une marchandise, principalement d'un coût d'achat,
?- pour un produit fini ou un en-cours, elle résulte d'un prix de revient composé de main d'oeuvre, de matière première, d'amortissement de machines, etc... Et chaque composante du prix de revient provient encore une fois d'une quantité x par une valeur.
Vous voyez donc que la valeur en stock nécessite toute une série de questions à se poser en cascade... Un cycle complexe que vous n'aurez pas à auditer dès maintenant mais pour lequel vous interviendrez pour un des éléments que nous venons de citer.
Vous aurez l'occasion de suivre le séminaire spécifique "Audit des stocks" en temps utile, concentrons-nous sur les inventaires physiques.

 

2- Objectifs et risques

Objectifs pour un client de faire un inventaire physique ?

Si on reprend les 3 objectifs COSO :

objectif opérationnel : vérifier le bon écoulement des stocks, valider la fiabilité de la procédure de suivi des stocks, vérifier l'absence de vols vérifier la fiabilité des données financières de rotation des stocks, de montant des stocks au bilan. Les données de gestion relatives aux stocks sont en général cruciales pour les services production (matière suffisante pour un lancer une production et éviter les ruptures de chaîne) et la fonction vente (capacité de réponse aux commandes) se conformer aux règles

Connaissez-vous l'obligation qui incombe aux sociétés concernant les inventaires ? « Toute personne physique ou morale ayant la qualité de commerçant doit contrôler par inventaire, au moins une fois tous les douze mois, l'existence et la valeur des éléments actifs et passifs du patrimoine de l'entreprise ». En l'absence d'inventaire permanent, un inventaire physique annuel doit impérativement être réalisé à la date de clôture de l'exercice. Toutefois, les usages ont admis que l'inventaire puisse être fait quelques jours avant ou après, dans la mesure où l'inventaire à la date de clôture peut être rétabli à partir de celui qui a été effectué. S'il existe un inventaire permanent, il peut constituer ce relevé d'inventaire, à condition, bien entendu, qu'il soit fiable. Il est considéré comme fiable ( Bull. précité) s'il permet notamment : - d'une part, de s'assurer de l'existence et de l'appartenance des stocks ; - d'autre part, de détecter leur qualité et leur degré de rotation. S'il est fiable, permet de choisir une (ou plusieurs) date(s) d'inventaire physique. En effet, s'il existe un inventaire comptable permanent fiable, l'entreprise peut alors effectuer : - soit un inventaire physique annuel complet, au choix, à la date de clôture ou à une date antérieure. Toutefois (Bull. CNCC, n° 68, décembre 1987, p. 489), un écart maximum de 2 à 3 mois est souhaitable entre la prise d'inventaire et la clôture pour que l'inventaire soit fiable en fin d'exercice ; - soit des inventaires physiques tournants qui consistent à confronter pendant l'exercice des quantités d'un certain nombre d'articles figurant sur les fiches de stocks avec les quantités réelles, de manière à ce que chaque type d'articles soit contrôlé au moins une fois par année.

Top